Utiilisations d'API du web 2.0 et Web Services REST

De $1

Table des matières
  1. 1. Introduction
  2. 2. Supports de cours

Version de 20:03, 3 Jul 2022

cette version.

Revenir à liste des archives.

Voir la version actuelle

Introduction

Les sites qui ont fait la renommée du web 2.0 ont une particularité, leurs APIs sont "ouvertes". L'exemple le plus célèbre est celui de Google qui a "ouvert" l'API de son service Google Maps. Cette décision a permi le développement d'une kyrielle de sites web et d'applications proposant des services enrichis au-dessus de Google Maps (flicker et les photos géo-localisées, sites de communauté urbaine comme peuplade.fr ou openguides.org etc.)

Un autre exemple célèbre est celui  d'Amazon, un des plus grands site de e-commerce du monde. Pour rentabiliser l'énorme infrastructure logicielle et matérielle développée, Amazon s'est mis à "vendre" des web services pour héberger des données (amazon S3), des applications (Amazon EC2), des bases de données, etc. Le service est "à l'usage" : à la place occupée, à la bande passante consollée, au cpu utilisé, etc. Google a lancé récemment un service d'hébergement d'applications : Google App Engine. C'est un marché très prometteur.

Ce sont des exemples parmi tant d'autres, les sites comme YouTube, Flickr, Delicious, FaceBook, Yahoo, etc. proposent tous des APIs pour utiliser leurs services depuis des programmes clients, peu importe le langage ou le support matériel utilisé.

Particularité, tous ces services sont des Web Services REST ! Le détail de ce paradigme d'architecture est détaillé dans le cours.

Supports de cours